8 mars 2012

Bienvenue dans l’ère de l’énergie positive

Et si l’énergie qui est celle des medias digitaux nous inspirait ? Et si on passait enfin du négatif au positif ?

Pour Thomas Kuhn « chaque époque de l’histoire crée une structure imaginaire qui s’impose à tous durant cette période ». Notre contemporain depuis l’industrialisation vit dans la structure imaginaire de l’énergie. Celle-ci a guidé toutes les inventions humaines et les rêves de l’homme depuis des dizaines d’années. Tous les projets de société ont été poussés, motivés par l’énergie : de l’invention du chemin de fer en passant par la maîtrise de la fée électricité. Toutes les révolutions ont également. Pour les Soviets, l’électricité était au cœur du projet de nouvelle société. Pour eux, elle représentait l’énergie de la révolution de 1917. Nul ne peut nier que les plus grands conflits du XXème siècle ont été suscités par l’énergie et la guerre pour sa maîtrise.

Car l’énergie a été d’abord source de jouissance, de « raw power », de déferlement de volts ou d’atomes. Cette volonté de puissance toute Niezstchéenne ne peut évidemment conduire qu’au tragique comme l’a si bien souligné Paul Virilio. C’est ce qu’ont connu Hiroshima et Fukushima.

Mais aujourd’hui, après tous ces excès, quelle est la nouvelle énergie ?

Lire la suite ICI.


Poster un commentaire

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom