5 mai 2014

L’image du jour 30 avril : Je clique donc je suis.

Vous avez peut être entendu cette histoire relayée par Slate.fr : une scientifique américaine - enceinte - a décidé de faire un test : cacher sa grossesse sur la toile. Tâche ardue que de disparaitre des internets... cela revient tout simplement à quitter l’ensemble des réseaux ou à ne plus utiliser les sites de paiements en ligne, et à s’éloigner de tous les signaux et données qui pourraient transmettre l’info « Je suis enceinte ». En effet, une recherche sur un site de recherche de prénom, ou une requête sur une marque de couche culotte sont autant de moyens de trahir son comportement.

Résultat ? Cette approche de déconnexion totale (dont nous parlions dans nos Moxie Trends en début d’année) a été considéré comme un comportement suspect par les autorités ! Effectivement cette femme a, avec son comportement émis le signal d’une personne qui a quelque chose à cacher.

Cette actualité pose la question de l’anonymat sur Internet ; l’immensité de datas que nous créons avec notre surf génère des clusters de données qui nous définissent et qui sont le terrain de chasse des marques et des géants d’internets. Les géants du Net militent d’ailleurs pour une identité unique : Facebook chasse les pseudonymes, Youtube rend l’identification obligatoire en nom propre pour commenter les vidéos…

Bref, une vie totalement anonyme est de moins en moins possible sur Internet.

C’était le sujet de ma chronique hebdo "L’Image du Jour" sur France Info le 30 avril 3014. Retrouvez-moi chaque semaine dans la matinale de Fabienne Sintès et dans l’Hyper Revue de Presse d’Olivier Emond.

Cliquez ici pour réécouter l’émission

3 commentaire(s)


Poster un commentaire

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom