9 novembre 2011

L’érotique de l’horreur

Pourquoi aimons-nous l’horreur ? Dans tous les domaines le besoin inné de l’être humain de se confronter avec des images monstrueuses a toujours été présent. Des figures des monstres de la mythologie et des religions des origines aux films d’horreur contemporains jusqu’aux festivités d’Halloween ou à des artistes comme Alice Cooper, Lady Gaga ou Marilyn Manson, l’horreur est présente. Elle est naturelle, et nécessaire. Et proche de la pulsion sexuelle.

Georges Bataille est un philosophe mythique. Sa pensée est extrêmement importante et nous aide à comprendre le contemporain. Celui qui ne se disait « pas philosophe, mais un saint, peut-être un fou » s’est notamment énormément intéressé aux sacrifices humains. Il avait en permanence sur lui plusieurs photos d’un supplicié chinois, qu’il portait comme une icône, montrant l’odieuse image d’un condamné à mort dépecé vivant. « Je fixais l’image photographique d’un Chinois (…) » disait-il. »

Lire la suite ICI.


Poster un commentaire

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom