5 septembre 2013

Rentrée imaginaire

La rentrée semble dériver vers l’imaginaire… Est-ce la préparation de 2014, année de transition vers un nouvel équilibre ? En tous cas un certain nombre de figures sont présentes, y compris les vampires.

Les campagnes de communication de grandes marques comme H&M et Sephora font la part belle aux vampires… La rentrée semble toute de noir vêtue. Les vampires d’aujourd’hui ont dépassé le stade des chauves-souris, des crucifix et des gousses d’ail. Ils sont devenus sexys, séduisent en se baladant parfois en plein soleil comme dans Twilight. Cette tendance est en train de redéfinir l’image du non-mort dans la sous-culture occidentale, surtout chez les adolescents chez lesquels la bit-lit et Twilight sont des phénomènes essentiellement féminins et adolescents. Période d’initiation, elle est aussi celle de la prise de conscience de la mortalité. Les vampires sont révélateurs de la puissance fondatrice du mythe.


Uploaded with ImageShack.us

Le vampire est un archétype particulièrement significatif de notre fascination-répulsion pour le sauvage et le monstrueux. Depuis les origines, les rumeurs et les cas supposés de vampirisme peuplent notre imaginaire, de la Rome antique à l’Europe de l’Est en passant par l’Égypte des Pharaons. La crainte de l’homme des êtres surnaturels capables d’absorber leur sang remonte à la nuit des temps. Plus que toute autre figure, le mythe des vampires est un archétype mondial ayant toujours transcendé toutes les modes. Aujourd’hui, il existe toujours et nous aide à définir ce qui est en jeu.

Dans son acception contemporaine occidentale, il y a plusieurs figures du vampire : jusqu’au XVIIIe siècle, le vampire (ou « non-mort ») est tout d’abord considéré par l’Église comme un enjeu religieux à part entière. Le bénédictin Dom Calmet lui consacre une somme ("Traité sur les apparitions des esprits et sur les vampires" en 1746) où le vampirisme est traité comme un archétype, une entité ne rentrant dans aucune des trois voies offertes après le trépas : le Paradis, l’Enfer ou le Purgatoire. Le vampire est « l’autre » absolu, celui qui erre entre différents états. Il représente le monstre mythologique, la figure de cauchemar, une peur encore plus intense que la mort elle-même : la malédiction de la non-mort.

La naissance d’un mythe.

Bram Stoker change tout en 1897 lorsque paraît son roman Dracula. L’ouvrage ne fait aucunement mention d’enjeux religieux mais dépeint plutôt la lutte des hommes, de la science et de la médecine contre la nature la plus vile et la plus maléfique, représentée par un vampire repoussant issu des Carpates. Les héros sont des médecins, nobles ou bourgeois modernes et lettrés. Ils luttent contre un sauvage venu du plus profond d’une Europe Centrale crasseuse et à peine civilisée qui s’installe dans leur environnement. Les héros de l’épopée de Stoker représentent l’Angleterre victorienne en lutte contre le reste du monde.

Une Angleterre dont l’empire se fissure, mais qui ressent le besoin, en pleine industrialisation et à l’aube de la révolution économique que l’on connaît, de s’inventer un mythe vampirique. Dracula offre ainsi une description saisissante d’une société victorienne en pleine industrialisation, en guerre contre la nature. À la fin, le Monstre est terrassé, l’homme triomphe de la nature : l’ordre « moderne » est établi. Dracula est le roman « moderne » par excellence. Dracula en tant que Monstre annonce l’ère moderne. Dracula est aussi un roman xénophobe.

L’histoire du comte vampire synthétise tout ce que l’Europe moderne aime détester. Dans le livre de Stoker, le comte n’a rien du gentleman qui a ensuite été représenté dans les adaptations plus romantiques qui ont suivi bien des années plus tard. Le comte est répugnant, sent très mauvais, a des touffes de poils qui lui poussent dans la paume de la main et rampe sur les murs comme une araignée. Signalons qu’un des premiers films parlants, Dracula de Tod Browning, sort en 1930, quelques mois après la plus grave crise économique que le monde a connue jusqu’alors. Le personnage interprété par Bela Lugosi, à l’accent hongrois très forcé, a tout pour attirer la haine du public.

Dans l’Amérique de l’entre-deux-guerres, les vampires venant d’Europe centrale symbolisent l’ennemi : le bolchévisme et le nazisme. Rappelons que l’état-major de l’armée américaine a fait distribuer des exemplaires de Dracula aux soldats qui partaient au front pendant la deuxième Guerre mondiale afin de stimuler leur ardeur guerrière.

Du cercueil au podium.

Une troisième époque s’est ouverte avec l’apparition des vampires contemporains. C’est à Anne Rice qu’on doit d’avoir fait entrer les vampires dans la postmodernité avec ses Chroniques des Vampires. Eve Paquette, chercheur à l’Université du Québec et auteur d’un essai sur la question, a décrypté en quoi la romancière a bouleversé l’image du vampire d’aujourd’hui : « En leur prêtant une voix et des désirs humains, sans atténuer d’aucune façon leur caractère surnaturel, Anne Rice a rendu les vampires sympathiques. En incarnant l’altérité mais également la proximité, le vampire semble officier à la mise au monde d’un nouveau mode d’être-ensemble. » C’est l’archétype du vampire d’aujourd’hui : gentil, proche, le bon copain de lycée, comme dans la saga à succès Twilight.

Dracula était à l’époque arrivé au bon moment et, sans le savoir, s’était inséré dans un mythe revivifié ; le roman et l’esprit de l’époque, qui s’incarne dans une œuvre et la transcende, s’interpénètrent. Il en est de même aujourd’hui, à l’heure d’un autre changement de paradigme et d’une autre révolution, digitale celle-ci. Les vampires sont partout. La relation entre les vampires et les humains échappe à présent à la dynamique fondée sur l’opposition supériorité-infériorité et à la simple pulsion bestiale. Le vampire ne cède plus si facilement à sa pulsion meurtrière, il essaie de lui résister. Même ses canines sont moins longues et « verticales ».

Sa position sociale est elle aussi plus "horizontale", "sociale” : il accepte des humains dans sa communauté (Twilight), il communique avec eux ou devient même une idole humaine, une star du rock (Entretien avec un vampire, premier tome des Chroniques des Vampires). C’est ce que Joan Gordon a décrit dans son ouvrage Rehabiliting Revenants en résumant la nouvelle position de la fiction vampirique contemporaine : « Peut-être sommes-nous en train de redéfinir ce qu’est la survie dans un monde de diversité culturelle. Peut-être que la voie vers un village global se trouve dans l’échange, plutôt que dans la hiérarchie ?

Le mythe du vampire se serait-il réincarné pour illustrer le nouveau modèle sociétal émergeant à l’heure des réseaux sociaux ? Il s’agit en tout cas d’une nouvelle illustration de la remontée mythologique d’un thème enfoui dans les profondeurs de l’âme humaine et la preuve de l’acuité et de la pertinence des mythes dans les périodes transitoires de l’Histoire.

7 commentaire(s)

  • felicia6045 - 18 juillet 2014 à 18:45

    Nous saurons qu’il faut chaque fois, non seulement chercher à savoir d’où vient l’information mais aussi nous demander si l’étude était bien celle qu’il fallait faire pour démontrer cette hypothèse. De très nombreuses études ont démontré que le jus de grenade consommé en grande quantité était capable de ralentir la progression des cellules cancéreuses de la prostate et d’augmenter le phénomène de mort cellulaire en bloquant le système que nous avons vu des facteurs de croissance cellulaire et de leurs récepteurs, notamment vis-à-vis de l’un d’entre eux : l’igfl ou lnsulin growth factor que nous avons vu dans le chapitre sur les sucres39. Elle nous permettra dans un premier temps de passer en revue les grands groupes d’aliments, puis nous finirons en donnant nos conseils an ti cancer. Source : mutuelle sante.

  • stella3826 - 14 octobre 2014 à 11:58

    Super cette info, cela tombe bien pour moi !


    Pour favoriser la repousse des cheveux, à la fin de la chimiothérapie, je vous recommande les compléments à base de levure de bière et de vitamine bl et b6. Alors, je vous le dis très clairement, manger un bœuf bourguignon de temps à autre, boire un verre de vin de temps en temps, vous faire plaisir avec un bon fromage si vous ne le faites pas tous les jours, tout ceci n’est pas cancérigène. Le pain, surtout de campagne ou complet, est un excellent aliment. Mais, avant d’aller plus loin, qu’entend-on par obésité ? L’obésité est devenue la pathologie de la nutrition la plus fréquente. Site de l’université de cancer du vagin. Des études ont même été réalisées chez l’homme.
  • victoria1942 - 8 mars 2015 à 00:36

    Un grand merci pour cette info, cela tombe à pic pour moi !!


    Les écologyms, c’est exactement le même principe mais pour le corps. Ces produits jouent un rôle extrêmement important dans la prévention du risque de faire un comparatif mutuelle senior de l’estomac, avec une réduction du risque de l’ordre de 40 % chez les gros consommateurs. Mais, malheureusement, celui qui, à la fin du compte, risque de payer une note un peu salée, ne l’oubliez pas, c’est vous. NB : mutuelle santé http://www.sauvonslabiodiversite.fr. Les rouges et les blancs, toute la journée, chaque fois que vous pourrez, sans jamais vous limiter ! Des conseils adaptés à chaque âge n existe aussi, je crois, des spécificités alimentaires propres à l’âge, au sexe et au tabagisme. Au contraire : elles montrent toutes qu’il n’en est rien.
  • elise3199 - 12 avril 2015 à 16:51

    Juste un merci pour votre information top


    Pour autant, quand on regarde les restes humains datant de cette époque on ne constate pas plus de faire un comparatif mutuelle seniors que pour nous aujourd’hui, même à âge égal puisque leur espérance de vie, pour bien d’autres raisons que le comparateur de mutuelle senior, était nettement plus courte que la nôtre. Des travaux ont d’ailleurs estimé que l’action antioxydante de la grenade est trois à quatre fois supérieure à celle du vin rouge ou du thé vert. Citons-en une très répandue : la glutathion-s-transférase. Buvez du vin avec modération, sans dépasser en moyenne trois verres par jour. Voir le site : Comparateur de mutuelle santé. Par chance, la nature a prévu cette hypothèse de la survenue d’une mutation de l’adn et a conçu, pour éviter les graves conséquences qui en découleraient à chaque fois, tout un système de vérification de l’écriture de nos gènes, de lecture attentive, si vous préférez, de nos 3 milliards de bases de notre adn et, en cas de détection d’une erreur,. Donc encore plus de temps ! En fait, quand vous diagnostiquez un petit cancer de 1cm, son histoire a commencé il y a bien longtemps, de nombreuses années avant ! C’est pour cela qu’il faut bien être conscient que les plus de 300 000 cas de faire un comparatif mutuelle senior qui vont être diagnostiqués chaque année en france au cours des dix ou quinze prochaines années sont déjà malades.
    meilleur mutuelle moins chère comment choisir une bonne mutuelle mutuelle moins chere mutuelle moins cher mutuelle moins chere mutuelle sante mutuel pas cher assurance santé Comparatif mutuelle santé comparatif de mutuelle mutuelle moins chere mutuel santé Comparatif mutuelle santé
  • leanne4633 - 3 juillet 2015 à 18:01

    Je voulais simplement vous remercier pour votre information top


    1 -L’excès d’espadon, de thon rouge, de flétan, de saumon : ils contiennent vraiment trop de métaux lourds et de toxiques pour être mangés trop souvent. Ces deux cellules en donnent quatre. Que le p53 ou d’autres antioncogènes ne fonctionnent plus à cause d’une mutation par exemple, et toutes les altérations génomiques pourront se produire, y compris fatalement à un moment ou un autre, une altération propice à la multiplication cellulaire maligne. Aller plus loin : Comparateur mutuelle santé. Agmi : il y en a dans l’huile d’olive, de canola, de tournesol à forte teneur en acide oléique, les avocats et certaines noix cajou, pacane, amandes, arachides. Les résultats de l’étude ont montré une augmentation de l’incidence des cancers du poumon dans le groupe ayant été supplémenté en bêta-carotène.
    mutuelle pas cher maux de dos et cancer Comparateur de mutuelle santé mutuelle sante plein d’infos sur ce lien ticket restaurant comparatif assurance santé gastro enterite mutuelle santé pas cher
  • alexandra3236 - 5 juillet 2015 à 22:49

    Juste un merci pour votre information ,c’est exactement ce que je cherchais


    Parmi elles, le lycium barbarum est un polysaccharide que l’on trouve dans les baies de go ji. Buvez du vin avec modération, sans dépasser en moyenne trois verres par jour. Les boissons, lesquelles ? 175 Tableau 39 comparaison de l’eau minérale naturelle et de l’eau du robinet filtrée en carafe paramètre effet d’une carafe eau minérale filtrante naturelle inconnue ou modifiée, composition variable d’un lieu à l’autre et en fonction stable et étiquetée. Malheureusement, là encore, comme le montre notre tableau, qu’il s’agisse de métaux lourds, des nitrates, des pesticides ou des composés organiques, ces filtres sont loin d’être la panacée. PS : http://www.bachelor-business.eu/. Les laitages et les oeufs sont-ils utiles dans la prévention ? Parler des liens entre produits laitiers et cancer n’est pas la chose la plus facile, et de loin ! Plusieurs raisons à cela.
    mutuelle moins chère epinecalcaneenne.jimdo.com Comparatif mutuelle santé mutuelle pas chere et efficace gastritechronique.wordpress.com Comparateur de mutuelle santé mutuelle santé ici mutuelle pas chere
  • emmy7944 - 12 novembre 2015 à 01:36

    Je cherchais cette info, cela tombe bien pour moi !


    Je ne serais pas étonné que, dans les années à venir, la proportion de faire un comparatif mutuelle seniors causés par des agents infectieux passe de 5 % aujourd’hui à 20 ou 30 %. Suivre ces conseils ne doit pas vous inciter à cesser de participer aux dépistages de faire un comparatif mutuelle senior que nous avons mis en place en france. Sans doute l’habitude du chercheur que je suis depuis bientôt trente ans. Elle a concerné 478 040 hommes - lbs viandes : halte à la diabolisation. C’est l’un des plus puissants compléments anticancer. Voir le site : spécialiste. 3Diversifiez vos modes de cuisson : c’est vrai que la cuisine au wok est potentiellement cancérigène. Pourquoi ? Parce que notre corps est constitué à 65 % d’eau1, et d’avantage encore chez l’enfant.

Poster un commentaire

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom