27 juin 2014

Revue de Presse : Interview pour le Siècle Digital

Le brand content c’est de la pub, de la bonne pub. Il est trop souvent mis à part, alors que c’est simplement un moyen de raconter une histoire différemment. C’est le résultat du poids de la révolution digitale et de la multiplication du nombre de points de contact.

De 600 sollicitations publicitaires jadis on arrive à 6000 aujourd’hui. Les marques doivent, si ce n’est pas encore fait, prendre conscience que d’autres s’adressent aux consommateurs et que ces derniers sont passés du statut de cible (fixe) au statut de public (mobile) et choisissent donc de regarder ou non un contenu.

Le brand content c’est donc un moment d’échange particulier entre une marque et un public. On peut donc y inclure des événements, de la création digitale, du gaming, et même des publicités type Super Bowl (voir notre article sur la viralité des publicités du super bowl). D’hier à aujourd’hui. Cette forme de communication n’est pas nouvelle, en 1895, John Deere crée le premier magazine de marque pour échanger différemment avec ses clients. Puis Guinness a inventé le Guinness Book des records en 1955 pour créer des moments de dialogues dans les pubs.

Ce qui change aujourd’hui c’est le digital. La technologie a changé, on a des formats plus interactifs qui permettent des dispositifs plus contextualisés et plus éphémères. Mais la logique reste la même depuis toujours.

Pour retrouver la transcription de l’interview en intégrale, rendez-vous sur leur blog.

1 commentaire(s)

  • Valentin - 28 juin 2014 à 09:31

    Un grand merci :)
    Pour votre temps, et les échanges face caméra ou off.


Poster un commentaire

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom