20 octobre 2011

Vampires, miroir des mythes

Les vampires reviennent. Ils sont partout. Du prochain Coppola à la comédie musicale de Kamel Ouali, ils représentent un miroir de notre mortalité, de notre animalité, et des plus grands mythes, à l’ère digitale. Le vampire est un archétype particulièrement significatif de notre fascination-répulsion pour le sauvage et le monstrueux. Depuis les origines, les rumeurs et les cas supposés de vampirisme peuplent notre imaginaire, de la Rome antique à l’Europe de l’Est en passant par l’Égypte des Pharaons. La crainte de l’homme des êtres surnaturels capables d’absorber leur sang remonte à la nuit des temps. Plus que toute autre figure, le mythe des vampires est un archétype mondial ayant toujours transcendé toutes les modes. Aujourd’hui, il existe toujours et nous aide à définir ce qui est en jeu (...)

Lire la suite ICI !


Poster un commentaire

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom